Quand l’automne nous offre ses délices

Voilà l’automne qui s’installe chez nous. Place aux couleurs vives et aux saveurs chaleureuses des fruits d’automne. La saison des figues étant presque éphémère, il ne faut pas louper le coche pour mettre en valeur ce fruit aux surprises multiples. Le goût sucré du fruit qui rappel la saveur d’un bonbon, associé au croustillant des graines qui croque sous la dent, en font un fruit que l’on pourrait apparenter à une délicieuse friandise.
Alors vous devez maintenant savoir que pour la fille qui pâtisse sans blé, friandise, rime avec chocolat.
C’est alors que j’ai découvert cette délicieuse recette chez Marie Chioca, où la figue en compotée apportera une texture fondante et crémeuse à ce mi cuit chocolat. Pour une recette encore une fois légère et sans matière grasse (car même si le bikini est désormais rangé au placard, les gourmandes me diront merci lorsqu’elles renfileront leur pantalon de la saison dernière J )
Ici je l’ai personnalisé à ma façon : la poudre d’amande pour remplacer la farine, et le rhum en remplacement de la vanille, pour des mi-cuits à la saveur douce et aromatique.
Mi cuit figue chocolat

Mi-cuit chocolat-figues

INGRÉDIENTS

325g de figues fraîches bien mures (6-7 figues) + quelques figues pour la déco
200 g de chocolat noir
2 cs de miel
4 œufs
40 g de poudre d’amande
1 cc de levure sans gluten
1 cc de rhum
2 cs d’eau
1 pincée de sel

PRÉPARATION

Préparer la compotée de figue : enlever les pédoncules et peler très finement les figues.
Les couper en petits morceaux, les faire compoter à feux doux avec l’eau, le miel et le rhum.

Une fois que les figues sont réduites en compote, éteindre le feu et ajouter le chocolat coupé en morceaux hors du feu. Mélanger et poser un couvercle sur la casserole pour laisser fondre le chocolat.

Une fois le chocolat fondu, ajouter les jaunes d’œufs et mélanger.

Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Verser les blancs en neige délicatement dans le mélange chocolat-figue, puis verser doucement la poudre d’amande et la levure sans casser les blancs.
Verser dans les ramequins.
Faire cuire 10 minutes (et pas une de plus) à 150 °

A déguster chaud pour un mi cuit au cœur coulant, ou froid (après quelques heures au frigo) pour une texture « truffées ».

Voilà une recette qui va nous réconcilier avec la venue de l’automne et la fin de l’été.

Publicités

Une réflexion sur “Quand l’automne nous offre ses délices

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s