Quand les barres chocolatées se font une beauté

Aujourd’hui j’ai voulu innover dans mes pâtisseries. J’ai eu envie de saveurs connues, revisitées à ma façon. Je m’explique : on connait tous les fameuses barres chocolatées. Mais qu’elles soient avec ou sans gluglu, elles sont bien souvent pleines de mauvais ingrédients. Alors quoi de mieux que des barres chocolatées maison. Ainsi, on pourra se délecter de délicieuses gourmandises faites maison, sans gluten, sans beurre, sans lait et sans tous les mauvais ingrédients industriels.
Alors pour cette recette on part d’un biscuit noisette, d’une ganache chocolat et d’un caramel fondant, le tout recouvert d’une délicieuse coque en chocolat.

twix4

Barre chocolatée noisette caramel
#sans gluten #sans lait #sans beurre

INGRÉDIENTS

Biscuit noisette
3 œufs
100 g de sucre
100 g de noisettes en poudre
70 g de farine de souchet MARKAL
170 g de compote de pomme sans sucres ajoutés
1 pincée de sel

Ganache chocolat
200 g de chocolat noir pâtissier
200 g de crème coco en boite

Crème caramel
2 œufs
50 g de sucre
10 cl de lait
20 g de crème coco
2 feuilles de gélatine
Fleur de sel

Noisettes concassées + sucre

Coques en chocolat
200 g de chocolat à pâtisser
20 g d’huile de colza
Du chocolat blanc pour le décor

twix3

PRÉPARATION

Biscuit noisette

Mélanger les œufs et le sucre de manière à obtenir un mélange mousseux.
Ajouter la noisette en poudre et la farine. Bien mélanger sans grumeau.
Ajouter la compote et la pincée de sel.
Verser dans de mini moules rectangles, enfourner 30 minutes à 180°.
Démouler et laisser refroidir

Ganache chocolat

Faire fondre dans une casserole le chocolat et la crème coco, en mélangeant bien.
Laisser tiédir.

Crème caramel

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.
Verser les jaunes d’œufs dans le lait, fouetter et faire chauffer à la casserole sans cesser de remuer.
Faire un caramel à sec dans une casserole.
Lorsqu’il est prêt, verser la crème de coco chauffée puis le  lait chaud sur le caramel en faisant attention aux éclaboussures. Faire épaissir sur feu doux. Ajouter les feuilles de gélatine ramollies et la fleur de sel.
Laisser poser.
Faire torréfier les noisettes avec un peu de sucre en veillant à bien mélanger pour ne pas que les noisettes ne brûlent.
Réserver sur le plan de travail en étalant les noisettes et laisser refroidir

twix1MONTAGE.

Verser la crème caramel dans vos mini moules bûche.
Laisser prendre au froid.
Déposer les noisettes concassées caramélisées.
Recouvrir de ganache au chocolat tiédie.
Déposer le biscuit noisette.
Laisser prendre au moins 4h au congélateur.
Démouler.
Réaliser le chocolat pour les coques : faire fondre 200 g de chocolat et ajouter 20 g d’huile de colza.
Laisser refroidir jusqu’à 35°.
Démouler les minis bûches et recouvrir avec le chocolat fondu à 35°
Décorer avec du chocolat blanc.

twix2

Voilà de délicieuses gourmandises qui se dégustent en une bouchée, sans culpabilité car on sait quels ingrédients sont présents dans la recette : que du bon et du gourmand.

Publicités

Quand la coco nous transporte sous les tropiques

L’été est enfin arrivé, on n’y croyait plus !

Avec ces températures estivales on a plutôt envie de petites bouchées gourmandes, que de gros gâteaux copieux (et en plus c’est une bonne excuse pour pouvoir se resservir J )

Et pour la gourmande qui pâtisse sans blé, l’été est aussi synonyme de saveurs exotiques. Alors quoi de mieux que la noix de coco pour s’évader sous les tropiques l’espace d’une bouchée.

Notre amie noix de coco se marie à merveille au chocolat.

Alors pour cette recette de bouchée choco-coco, double dose de chocolat : des pépites dans le moelleux coco, et une ganache chocolat-lait de coco pour recouvrir ce moelleux.

Une recette simplissime et gourmande. Que demander de plus ?

carré choco coco2

 

Bouchées choco-coco

#sans gluten #sans lait #sans beurre

 

INGRÉDIENTScarré choco coco3

Moelleux coco et pépites de chocolat

3 œufs

80 g de farine de riz demi-complet

40 g de farine de maïs

100 g de lait de coco

100 g de sucre complet

Pépites de chocolat

 

Ganache choco-coco

100 g de chocolat noir

100 g de lait de coco

 

PRÉPARATION

Mélanger le sucre avec les œufs jusqu’à obtenir un mélange mousseux.

Ajouter les farines de riz et de maïs, puis le lait de coco et enfin les pépites de chocolat.

Verser dans un cadre à pâtisserie

Enfourner 25 minutes à 180°

Laisser refroidir le gâteau

 

Préparer la ganache.

Faites chauffer le lait de coco à la casserole.

Verser le lait chaud sur le chocolat et laisser fondre.

Verser sur le gâteau entouré du cadre à pâtisserie.

Laisser prendre une nuit au frais.

Découper en carrés et saupoudrer de noix de coco râpée.

Conserver au frais pour que la ganache tienne et ne fonde pas dans les doigts.

carré choco coco2

 

Voilà de délicieuses bouchées choco-coco, qui vous feront partir en vacances même en restant à la maison. Fermez les yeux et déguster…vous entendrez presque le clapotis des vagues.

Quand les dattes ont rendez-vous avec les noix

Amis Gourmands, si vous me suivez depuis quelques temps vous avez du vous apercevoir que j’aime intégrer des ingrédients magiques à mes pâtisseries pour remplacer les aliments que j’apprécie peu. (Comme le beurre, la crème fraîche par exemple)
Mon ingrédient fétiche est la compote de pomme. Mais j’ai déjà pu tester également d’autres ingrédients plus surprenants pour des recettes de desserts : le pois chiche, l’avocat, la courgette
Depuis quelque temps je vois de nombreuses recettes circuler sur la toile intégrant des dattes. J’adore ce fruit, je pourrais en dévorer des quantités impressionnantes, c’est un véritable bonbon.
Alors il était totalement logique que je teste cet ingrédient dans l’une de mes recettes.
Quand j’ai vu la recette du blog de KAOKA (marque de chocolat bio que j’affectionne particulièrement), je me suis dit qu’il était temps de tester.
Alors bien sur je l’ai remodelé « à ma sauce » pour l’adapter en version sans gluten et en fonction de ce que j’avais dans mes placards.
Ici, les farines de riz, de maïs et la poudre d’amande viennent remplacer la traditionnelle farine de blé.
N’ayant plus de pomme dans mon frigo (étant originaire de la « capitale de la pomme » c’est inexcusable !) ; je me suis tournée vers mon amie de toujours ; j’ai nommé la compote de pomme.
Les dattes ont été remplacée par de la pâte de datte.
Et enfin pour l’originalité, j’ai voulu donner du croquant à ces bouchées en ajoutant des noix concassées.
Pour le parfum, une petite goutte de rhum (avec modération bien sure)

Cette recette étant destinée à un apéritif dînatoire entre amis, j’ai voulu agrémenter ces bouchées pour qu’elles soient sur leur 31. Alors  quoi de mieux qu’une petite déco chocolat blanc et noix 🙂

carrédattes4

Bouchés dattes et noix
#sans gluten #sans beurre #sans sucres ajoutés

INGRÉDIENTScarrédattes3

200 g de chocolat au lait
200 g de pâte de dattes
200 g de compote de pommes sans sucres ajoutés
60 g de farine de riz
30 g de farine de maïs
30 g d’amandes en poudre
1 cc de levure sans gluten
3 oeufs

Chocolat blanc
Noix concassées

PRÉPARATION

Couper la pâte de datte en petits morceaux. Faire chauffer dans la casseroles avec la compote de pommes et un goûte de rhum, jusqu’à ce que la pâte fonde légèrement.
Passer le tout au mixeur.
Ajouter le chocolat au lait. Mélanger pour faire fondre le chocolat et remettre sur le feu jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu.
Laisser un peu tiédir.
Ajouter les œufs uns à uns.
Ajouter les farines, la poudre d’amande et la levure.
Bien mélanger.
Ajouter les noix concassées.
Verser dans un moule carré, beurré.
Enfourner 20 minutes à 180°.
Laisser refroidir.carrédattes2

MONTAGE

Couper le gâteau en carrés.
Faire fondre le chocolat blanc au bain marie.
Avec un pinceau, napper les côtés des carrés de gâteau.
Les tremper dans les noix concassées.
Laisser durcir au frigo

Un petit mot sur « Compile moi un menu »

logoofficielCompile moi un menu permet de déposer des recettes qui vont de l’entrée au dessert sur un thème défini.
Ensuite les meilleurs recettes sont sélectionnées pour élaborer un menu complet (entrée, plat dessert)
Le créateur du jeu : Seb « Poivré Seb » et son associée :Nath « Une cuisine pour VooZeNoo ».

Quand les pois chiche se pressent comme des citrons

Les carrés au citron… une recette que je regardais avec gourmandise depuis bien longtemps.
Mais vous connaissez sans doute mon aversion pour le beurre… Je me suis alors longtemps posé la question : comment remplacer le beurre pour la base de ces biscuits ?
C’est en découvrant cette recette sur le site Odelices, que je me suis dit que j’allais tester une nouvelle expérience.
La base biscuitée contient 100 g de beurre. J’ai donc pensé qu’il était possible de le substituer… Ayant déjà testé le pois chiche comme substitut à cette matière grasse, je me suis lancée dans l’aventure.
Le résultat est plutôt concluant !
Le biscuit reste croustillant et savoureux, avec ce subtil gout de cacao.
Quant à la couverture citron elle est légère et onctueuse grâce à une généreuse quantité de yaourt, qui lui confère une saveur douce, subtilement rehaussée par celle du citron.
Alors n’ayez plus peur des pois chiche, ils vont bientôt devenir vos alliés en pâtisserie.

DominoCitron

Carrés citron et cacao

# sans gluten #sans beurre

INGRÉDIENTS

Pour la base biscuitée
150 g de farine de riz
50 g de farine de maïs
50 g de sucre
1 oeuf
150 g de pois chiche en conserve égouttés
4-5 c.s. de lait
3 c.s. de cacao sucré

Pour la couverture citron
400 g de yaourt nature
3 œufs
100 g de sucre
Zeste de citron
2 jus de citrons
1 cs de limoncello

Pépites de chocolat

PRÉPARATION

Base biscuitée

Mélanger les farines, le cacao et le sucre.
Mixer les pois chiche avec le lait.
Ajouter au mélange de farine pour obtenir une pâte sableuse.
Ajouter l’oeuf et bien mélanger.
Déposer la boule de pâte entre deux papiers alimentaire.
Étaler au rouleau.
Découper selon la taille de votre moule et déposer sur la plaque de cuisson.
Enfourner à 180° pendant 15 minutes.

Couverture au citron

Mélanger les œufs avec le sucre et fouetter vivement.
Ajouter les yaourts, le limoncello, le jus des citrons et les zestes.
Recouvrir la pâte biscuitée de ce mélange et enfourner 30 minutes à 180.
Laisser refroidir sur une grille.
Découper en carré.
Décorer avec des pépites de chocolat.

DominoCitron2

Qui a dit qu’il ne fallait pas jouer avec la nourriture ?
Voilà des petits dominos qui plairont aux petits et grands gourmands joueurs.

Quand l’Ardèche rencontre la Drôme

La saison des petites gourmandises continue : pour déguster au coin du feu avec un bon cacao chaud ou pour emporter chez des amis comme petits cadeaux, vous aurez le choix pour déguster ces petits trésors.
Quand j’ai vu le thème proposer par Compile moi un menu * : « les spécialités de nos régions » sur le thème de Noël, je n’ai eu que l’embarras du choix.
En effet, en vivant en Rhône Alpes et plus particulièrement dans la Drôme, à la frontière de l’Ardèche, le terroir culinaire est plus que riche.
Et quand on me parle de Noël, cela m’inspire particulièrement.

Alors j’ai tout de suite pensé à deux ingrédients star de ma région : la châtaigne et la noix. Ces deux saveurs se mariant parfaitement, j’ai donc eu envie de tester une nouvelle recette : des moelleux noix et châtaigne dans leur coque de chocolat noir.
Ici, on ne change pas les habitudes : la matière grasse est ici remplacé par une délicieuse compote pomme châtaigne et l’ingrédient magique est encore une fois ma fétiche farine de souchet (cette farine se marie parfaitement à toutes sorte de noix grâce à sa texture et son gout toasté)

MoelleuxNoixChataigne23.

Moelleux noix-châtaigne et leurs coques chocolat noir
(sans gluten, sans lait, sans beurre)

INGRÉDIENTSMoelleuxNoixChataigne4.png

3 œufs
100 g de cerneaux de noix
60 g de farine de souchet
90 g de sucre
150 g de compote pomme-châtaigne
Une pincée de fleur de sel

PRÉPARATION

Mixer les cerneaux de noix jusqu’à obtenir une fine poudre.
Mélanger les œufs avec le sucre jusqu’à obtention d’un mélange mousseux.
Ajouter les noix en poudre et la farine de souchet.
Verser la compote puis ajouter la pincé de sel.
Verser dans les moules demi sphères.
Enfourner à four chaud, 25 minutes à 180 °.
Laisser refroidir et démouler.

Faire fondre le chocolat noir au bain marie.
Badigeonner les moules de chocolat à l’aide d’un pinceau. Y déposer les moelleux, puis laisser durcir au frais.

Pour la déco, penser à coller une noix avec du chocolat fondu.

MoelleuxNoixChataigne2

* Quelques mots sur Compile moi un menu.
Organisé par Seb de « Poivré Seb » et Nath « Une cuisine pour VooZeNoo », le but est de proposer une recette sur un thème. A la fin des dépôts des recettes, un menu est réalisé avec les meilleurs recettes proposées.

Quand l’amande rencontre la crème de marron

Ce qu’il y a de mieux dans les fêtes de fin d’année, c’est l’attente, les préparatifs, l’avent.
Le temps idéal pour confectionner de délicieuses petites gourmandises lorsque l’on est inviter, pour accompagner le café. Ou pourquoi pas, proposer ces gourmandises au pied du sapin pour notre cher ami barbu J
Un petit biscuit fait fureur dans ma famille à l’approche des fêtes de Noël : « les boules amandes chocolat » (je vous l’accorde, ce n’est certainement pas le nom exact, mais chez nous on les appel comme ça !)
De petits biscuits craquants sur le dessus, fondant à l’intérieur, au bon gout d’amande et rehaussé par de généreuses pépites de chocolat. (et tout cela sans un gramme de matière grasse surperflu ! Idéal avant Noël !)
Ici j’ai voulu partir sur cette base de biscuits, en supprimant le chocolat (oui, ca arrive quelques fois que je pâtisse sans chocolat), mais en y ajoutant la douceur de la crème de marron (reine des fêtes de fin d’année dans ma Drôme d’adoption)
Alors ici on reste avec un biscuit riche en saveur, croustillant et fondant à la fois, avec un léger goût de marron.
Bien sur, je ne peux m’empêcher de glisser mes ingrédients surprises dans mes recettes. Ici on retrouve la farine de souchet qui se marie à merveille à l’amande.

Alors à vos fourneaux amis gourmands,  ces biscuits sont d’une simplicité telle, qu’ils seront facilement réalisables avec les petits bambins !

Biscuits boules amandes-crème de marrons

INGRÉDIENTSBoulesAmandesCremeMarron1

210 g d’amandes entières
40 g de farine de souchet
120 g de crème de marron
120 g de sucre glace + pour la confection des boules
2 blancs d’œufs
Pincée de fleur de sel

PRÉPARATION

Mixer les amandes entières
Dans un saladier, mélanger la poudre d’amande, la farine de souchet et le sucre glace.
Verser les blancs d’œufs dans le mélange précédent.
Ajouter ensuite la crème de marron puis la fleur de sel.

Laisser poser au moins une heure au frigo, dans le saladier recouvert de film alimentaire.

Former de petites boules, rouler-les dans le sucre glace.
Poser sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Enfourner à 180 ° pendant 14 minutes.

Les biscuits sont encore meilleurs le lendemain, si vous arrivez à patienter.

BoulesAmandesCremeMarron2

Soyez patient, plus que quelques jours avant de déballer les cadeaux sous le sapin. Le temps idéal pour se retrouver en famille autour de bons goûters. Alors  de nouvelles recettes vous attendent très vite.

Quand Madeleine prend le large

La gourmande sans blé est comme les enfants : lorsqu’elle a quelque chose de nouveau, elle veut tout de suite l’essayer. Ça fonctionne autant avec les vêtements, les chaussures, que les moules à gâteaux ! Et oui, on a tous nos tocs J

Alors quand j’ai fait l’acquisition de moules à madeleines, j’ai tout de suite éprouvé un sentiment de madeleine de Proust en me plongeant dans le doux souvenir des madeleines que je dégustaient petite (bien trop riches en blé pour moi à ce jour. Mais aussi, un peu trop riche en beurre, en ces temps d’avant Noël !)

Alors vous me connaissez, j’ai voulu réinventer la traditionnelle recette de la madeleine, pour obtenir une recette sans gluten, sans matière grasse mais toujours aussi gourmande, moelleuse et aérienne. (pour le côté aérien, il va falloir revoir un petit peu la recette. J’ai utilisé uniquement de la farine de riz, mais je vous recommande vivement  deux tiers de farine de riz pour 1 tiers d’amande en poudre. En plus d’apporter de la légèreté, l’amande en poudre conférera à vos madeleines un goût subtil et agréable)

Ici les madeleines ont pris le large avec des saveurs et des textures originales : une recette au thé vert matcha, nappé d’une coque en chocolat blanc.
La seconde recette au cacao, parsemée de pralin et recouverte d’une coque de chocolat blanc.

Alors sortez vos rames pour naviguer sur ces jolies barquettes aux couleurs vives et charmantes.
Voilà encore une idée d’accompagnement de votre café ou de votre goûter !

Madeleines2

Madeleines matcha chocolat blanc / Madeleine chocolat, pralin et chocolat blanc

INGRÉDIENTSMadeleines3

Pour une vingtaine de madeleines

120 g de sucre en poudre
200 g de compote de pommes
2 œufs
120 g de farine de riz demi-complet
80 g d’amande en poudre
1 sachet de levure sans gluten

Thé vert matcha Cacao en poudre
Pralin
Chocolat blanc pâtissier

PRÉPARATION

Mélanger la compote avec le sucre.
Ajouter ensuite l’œuf et mélanger vivement.
Ajouter ensuite la farine, la poudre d’amande et la levure.
Séparer la pâte en deux parties égales.
Dans la première ajouter le thé matcha et dans la seconde ajouter le cacao en poudre.
Remplir les moules à madeleines.
Parsemer les madeleines au chocolat, de pralin.

Laisser reposer 1 heure au frais (c’est cela qui permet aux madeleines de former leur petites bosses… je n’avais malheureusement pas pris le temps de faire refroidir ma pâte pour les photos, c’est pour cela que mes madeleines ne sont pas bossues :!)
Enfourner à four chaud, 10 minutes à 180 °.
Sortir du four, démouler et laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Napper les moules à madeleines de chocolat blanc et y déposer les madeleines.
Faire refroidir au frigo pour que la coque durcisse.

Embarquer pour la dégustation, les madeleines sont prêtes !

Voilà une recette de madeleines légères, aux saveurs originales qui surprendront les papilles des plus avertis.

Comme un nuage de noisettes chocolatées

Le mois de décembre approche, et toutes ses festivités et gourmandises avec.
La tradition veut que pour patienter jusqu’au jour J, on se délecte de quelques petites gourmandises aux saveurs et aux parfums de Noël. Alors quoi de mieux que la noisette, mariée au chocolat au lait pour se avancer de quelques jours et de se projeter au pied du sapin de Noël.
Ici  j’ai on retrouve un moelleux noisettes, léger comme un nuage (sans un gramme de matière grasse, vous commencez surement à me connaitre^^), enrobé d’une fondante coque au chocolat au lait.
Pour ajouter un peu de croquant à cette délicieuse mignardise, cette coque renferme des éclats de pralin.
Et bien sur, quand je pâtisse avec de la noisette, je ne résiste pas à l’envie de l’associer à la délicieuse farine de souchet, pour sa texture croustillante et son petit gout de noisettes.

Une recette ultra simple, rapide et accessible à tous. Alors pourquoi ne pas vous mettre au fourneau avec les enfants, pour patienter jusqu’à la venue du grand barbu !

Régalez-vous, décembre est un mois plein de surprises et de gourmandises.

MoelleuxNoisetteCoqueChoco3

Moelleux noisettes dans sa coque chocolat au lait

INGRÉDIENTS

2 œufs
50 g de sucreMoelleuxNoisetteCoqueChoco2
60 g de poudre noisette
20 g de farine de souchet
80 g de compote de pomme
Fleur de sel
Vanille en poudre

Chocolat au lait
Pralin

PRÉPARATION

Séparer les blancs des jaunes.
Fouetter les jaunes avec le sucre.
Ajouter la poudre de noisette, la farine de souchet, puis la compote.
Ajouter une pincée de fleur de sel, la vanille en poudre.
Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation précédente.
Enfourner à four chaud, 13 minutes à 180°.

Faire fondre le chocolat au lait au bain-marie.
A l’aide d’un pinceau à pâtisserie, badigeonner vos moules d’une couche de chocolat.
Parsemer de pralin.
Y déposer le moelleux par-dessus.
Laisser refroidir au frigo pour que la coque au chocolat durcisse.

Démouler et déguster avant qu’ils aient tous disparus.

Un petit dessert gourmand qui accompagnera à merveille le café ou la fin des repas copieux de cette fin d’année.

Quand Tic et Tac rencontrent chocolat et noisettes

La météo commence à jouer des siennes. Mes envies de recettes changent en fonction du temps. Aujourd’hui la fille sans blé a eu envie d’un petit accompagnement pour le café ou le thé que l’on boit pour se réchauffer des après-midi pluvieuses.
Qui dit gourmandise, dit chocolat !
Alors aujourd’hui j’ai eu envie de revisiter une recette déjà réalisée il y a quelque temps (les biscuits bisous, si vous vous souvenez. Vous savez, ces biscuits dont je m’étais inspiré du blog Un déjeuner au soleil)
Ici, finit les petits bisous, ces petits biscuits italiens nous font un clin d’œil avec leur regard chocolaté.
Cette recette plaira à tous : riche en noisettes (pour les écureuils qui sommeillent en vous), sans matière grasse (pour les  gourmands qui font attention à leur ligne), intensément chocolaté (pour les accrocs à cette gourmandise) et légèrement relevé d’une pointe de fleur de sel (pour les initiés à l’originalité culinaire)

Le clin d’œil choco-noisettes

RegardNoisetteChoco2

INGRÉDIENTS

200 g de noisettes entières
50 g de farine de souchet
20 g de miel
2 blancs d’œufs
210 g de sucre en poudre
1 cc de cacao amer en poudre
1 pincée de fleur de sel
Garniture : 100 g de chocolat noir pâtissier

RegardNoisetteChoco4

PRÉPARATION

Allumer votre four à 150 °. Mettre les noisettes entières sur la plaque de votre four, recouverte de papier sulfurisé. Faire torréfier les noisettes une quinzaine de minutes en les tournant à la moitié du temps. Sortir les noisettes et les verser sur un torchon propre. Les rouler immédiatement dans le torchon afin d’enlever la petite peau de la noisette. (si vous le souhaitez, n’enlevez pas toute la peau, cela donnera un goût plus marqué à vos biscuits et une couleur plus foncée)

Mixer les noisettes en poudre fine. Ajouter le sucre, la farine de souchet et le cacao et mixez jusqu’à obtenir une texture homogène. Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.

Dans le mélange de noisettes, sucre et farine, ajouter la pincée de fleur de sel, le miel, puis les blancs en neige. Mélanger délicatement à l’aide d’une marise jusqu’à obtenir une pâte lisse.
Avec les mains légèrement humides, former de petites boules de 10 g.
Les déposer de manière espacée (car les biscuits s’étalent légèrement à la cuisson) sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisée.
Faire un trou dans les boules noisette avec votre pouce.
Cuire 15 minutes à 170 °.

A la sortie du four, laisser les biscuits refroidir sur votre plan de travail. Les faire entièrement refroidir ensuite sur une grille.

RegardNoisetteChoco1
Faire fondre le chocolat noir et garnir les biscuits de chocolat fondu.
Laisser refroidir pour que le chocolat durcisse.

Voilà de quoi ravir les plus grands gourmands, autour d’une bonne tasse de café ou de thé.
Ils seront encore meilleur le lendemain ou sur lendemain… Mais il sera difficile de les conserver si longtemps… Une fois la boite ouverte, aussitôt disparu !
Qui a dit que les après midi pluvieuses étaient moroses ? Il suffit juste de savoir comment apporter de la chaleur !

Quand les biscuits se font des bisous

Mes tribulations gourmandes et alternatives m’ont amené sur les routes Italiennes. Et oui, l’Italie ; pays pour lequel je suis tombé amoureuse entre la sympathie des habitants, les paysages magnifiques, les délices culinaires, mais aussi leur capacité à s’adapter à tout type d’alimentation. Alors me voilà partie à la découverte de nouvelles expériences, à la recherche de biscuits sans le goût légèrement écœurant du beurre. C’est en parcourant le magnifique blog Un déjeuner au soleil, que j’ai découvert cette recette. Séduite d’abord par leur nom : « Bacci d’Alassio » (baiser de la ville d’Alassio), leur forme tout en douceur et en rondeur, mais surtout par leur composition : des noisettes, du sucre, des blancs d’œuf, un soupçon de miel…Et c’est tout ! Bien sur, j’ai mis ma petite touche d’ingrédient magique dans cette recette, histoire de marquer ces petites gourmandises d’un peu de ma personnalité. La farine de souchet m’est alors apparue comme une évidence (bon je l’avoue aussi, un peu par nécessité car il me manquait légèrement de noisettes) Et oui, rappelez-vous, la farine de souchet, au goût de noisette et à la texture croustillante. Quoi de mieux pour cette recette de biscuits à la noisette. J’allais oublier, deuxième touche perso : la fleur de sel qui se marie à merveille à la saveur de la noisette. Alors c’est partit, endossez-vos sacs à dos pour une escale au nord ouest de l’Italie.

BACCI Di ALASSIO

INGRÉDIENTS

200 g de noisettes entières
50 g de farine de souchet
20 g de miel
2 blancs d’œufs
210 g de sucre en poudre
1 cc de cacao amer en poudre
1 pincée de fleur de sel
Garniture : 100 g de chocolat noir pâtissier

PRÉPARATION

Allumer votre four à 150 °. Mettre les noisettes entières sur la plaque de votre four, recouverte de papier sulfurisé. Faire torréfier les noisettes une quinzaine de minutes en les tournant à la moitié du temps. Sortir les noisettes et les verser sur un torchon propre. Les rouler immédiatement dans le torchon afin d’enlever la petite peau de la noisette. (si vous le souhaitez, n’enlevez pas toute la peau, cela donnera un goût plus marqué à vos biscuits et une couleur plus foncée)

Mixer les noisettes en poudre fine. Ajouter le sucre, la farine de souchet et le cacao et mixez jusqu’à obtenir une texture homogène. Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.

Dans le mélange de noisettes, sucre et farine, ajouter la pincée de fleur de sel, le miel, puis les blancs en neige. Mélanger délicatement à l’aide d’une marise jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Avec les mains légèrement humides, former de petites boules de 10 g.

Les déposer de manière espacée (car les biscuits s’étalent légèrement à la cuisson) sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisée.

Cuire 10 minutes à 170 °.

A la sortie du four, laisser les biscuits refroidir sur votre plan de travail. Les faire entièrement refroidir ensuite sur une grille.

Bacci Di Alassio2

***Petits biscuits encore un peu timides. A ce stade, ils n’osent pas encore se faire de bisous***

Faire fondre le chocolat au bain marie. Ajouter un peu de chocolat fondu sur un biscuit et le recouvrir d’un second biscuit. Laisser durcir.

Bacci Di Alassio3

Dégustez !

Et si vous y arrivez, attendez le lendemain, ils sont encore meilleur (j’ai essayé, mais la gourmandise à pris le dessus de la raison 🙂 )

Bacci Di Alassio4